Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
7 octobre 2019

Coupe du Leman

Bon début d'Echallens 1

/media/article/CdL2020-R1.jpg
Echallens 1 (de f.)

La campagne de la défense de son sixième titre consécutif débute de la meilleure des manières, avec une victoire sans appel face à la Joyeuse Equipe lausannoise.

JOYEUSE I (1780) - ECHALLENS I (2170) 0,0-6,0
===========================================
JAQUIER Daniel (1853) - BOTTA Gabriele (2351) 0-1
MICHEL Jean-Claude (1800) - STROPPA Daniel (2181) 0-1
GILLIERON Jean-Marc (1824) - DURATTI Lindo (2215) 0-1
ROCHAT Alain (n.c.) - EMINI Emin (2139) 0-1
MOLLARD Pascal (1641) - COLETTA Stéphane (1964) 0-1
FISCHLIN Jean-Mario (n.c.) - SHARKU Burim (n.c.) 0-1

Dans le local des séminaires du restaurant “Le Milan”, l'équipe de la Joyeuse Equipe a accueilli les sextuples champions vaudois en titre. Match très déséquilibré sur la feuille de départ, mais à la fin les Challensois sont plutôt heureux du dénouement de leurs rencontres.
Dans le derby challensois, Gabriele fait face au Début Larsen. Daniel retombe dans une sorte de Gambit dame acceptée, Lindo joue contre la variante Moderne de la Gambit Dame, Emin contre la Semi-Slave, Stéphane fait face à une Hollandaise en premier et Burim joue une Partie Italienne. Après 1h, Gabriele entre en milieu de jeu avec seulement les deux Tours et Dame. Il est tout heureux que son adversaire rate de prendre un grand avantage et c'est lui qui prend les rênes du jeu. Daniel a affaibli le roque de son adversaire, Emin laisse son Roi protégé au centre et ouvre une colonne sur le roque adverse. Stéphane doit faire attention sur l'attaque sur son Roi et Burim a un bon pion de plus. Après 1h30, Burim gagne la qualité et son adversaire sacrifie une pièce pour menacer une perpétuelle, mais la nouvelle recrue challensoise se défend correctement (0-1). Au même temps, Emin ouvre les lignes sur le roque adverse. Avec deux pièces, dame et Tour sur le roque dépouillé adverse, Emin gagne un pion, puis une qualité et son adversaire abandonne après 1h50 à quelques coups du mat (0-2). Stéphane a un pion de moins, mais une bonne paire de Fous. Gabriele et Daniel ont pris l'avantage, tandis que Lindo tente de trouver des plans tactiques pour sortir d'une position passive. Après 2h, Gabriele profite d'une gaffe qui gagne une Tour (0-3). Lindo est un peu moins bien, Stéphane obtient du jeu sur la seule colonne ouverte. Après 2h25, l'adversaire de Lindo tombe dans un piège et un sacrifice d'un Cavalier pousse le Roi adverse à subir des échecs et se faire mater au milieu de l'échiquier (0-4). Daniel a deux pions de plus et une très forte attaque. Stéphane obtient du jeu à l'aile-Dame. Après 2h40, l'adversaire de Stéphane gaffe et perd une pièce en deux coups (0-5). Dans le zeitnot de son adversaire, Daniel gagne encore une qualité, et son adversaire tombe au temps (0-6).

Duratti Lindo