Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
29 août 2021

Championnat Suisse par Equipes

Débuts satisfaisants de nos équipes

/media/article/CSE2021-R1.jpg
Echallens 1 (à g.)

Débuts satisfaisants pour nos équipes. Avec trois victoires (et de belles surprises) et trois défaites (défaites logiques au vu des adversaires), les Challensois ont montré de très bonnes choses. Et surtout nos jeunes de l’Ecole d’Echecs !

ECHALLENS I (2288) - ZÜRICH I (2415) 2,5-5,5
===========================================
SERMIER Guillaume (2380) - PELLETIER Yannick (2591) 0-1
BOTTA Gabriele (2359) - BAUER Christian (2647) 0-1
WILLEMS Niels (2358) - VOGT Stéphane (2443) 0-1
BUSS Ralph (2334) - KOSTENIUK Alexandra (2517) 1-0
COLMENARES Aurelio (2304) - FISCHER Daniel (2318) X
MEYLAN André (2210) - FRIEDRICH Norbert (2299) X
VIANIN Pascal (2146) - GUTTULSRUD Martin (2273) 0-1
PAHUD Cédric (2214) - SILBERRING Pawel (2233) X

Très beau temps sur Echallens, et les joueurs des deux équipes étaient ravis de découvrir la nouvelle salle du club où dorénavant les rencontres de LNA vont se disputer. L’équipe zürichoise ne s’est pas présentée avec leurs meilleurs éléments, car un MI est en voyage de noces et deux autres participent à un Open en Allemagne. C’est ainsi qu’ils ont réussi à faire venir la vainqueure de la Coupe du Monde féminin Kosteniuk, alors qu’elle était le Championnat de France féminin par équipes. Côté Challensois, quelques problèmes de visa, à cause du coronavirus, pour notre nouveau grand-maître russe Nikita et Yevgen est en déplacement professionnel en Russie.
Les parties ont commencé à 12h30. Débuts théoriques et agressifs. Guillaume, avec les roques opposés, lance son pion « h » vers le roque adverse, tandis que son adversaire essaie de même à l’autre aile. Gabriele est déjà à court de temps, car son adversaire joue très vite. Niels et Ralph sont dans leurs systèmes. Aurelio tente de reprendre l'avantage alors que son adversaire a joué les meilleurs coups dans l'ouverture et a égalisé. André a un pion isolé, Pascal crée des pions isolés adverses et arrive à retarder le roque adverse. Cédric a un jeu actif et prend logiquement l’avantage. La partie de Ralph entre dans une phase tactique. Après 3h de jeu, la rencontre reste très tendue. Guillaume tient le bon bout et sa position est égale. Gabriele ouvre le roque adverse, et se lance certainement un peu trop précipitamment avec sa Dame vers le Roi adverse. Niels est un peu moins bien et pense pseudo-sacrifier un pion pour niveler la position. Ralph est le seul Challensois qui a une position pratiquement gagnante. Il a concrétisé son avantage positionnel et avantage matériel, avec deux pions d’avance. Aurelio et Pascal on une position égale, André souffre, mais son adversaire ne semble pas savoir comment continuer. Cédric, par contre, a une excellente position. Le premier contrôle de temps va s’avérer décisif. Guillaume ne voit pas la perte d’un pion, et entre dans une finale de Dames avec un pion de moins. Après l’échange des Dames et la récupération du pion en retard, il pense être entré dans une finale de pions perdante. Très mauvais jugement, car il gaffe alors que la finale était nulle (0-1). Gabriele, à court de temps, ne voit pas un pseudo-sacrifice qui perd un pion. Son adversaire continue la moisson et a trois pions de plus. Un peu trop à l’aise, il oublie qu’il perdait une qualité, mais les trois pions d’avance sont suffisants pour faire plier le Challensois (0-2). Le premier contrôle de temps passé, les Challensois pouvaient encore espérer un bon résultat. Même si Niels entre dans une finale perdante de Tour et pion contre Tour et deux pions liés, Ralph était gagnant et Cédric a toujours une excellente position. Aurelio sacrifie un pion pour de l’initiative. Pascal a toujours de bonnes ressources et André entre en finale de Tour égale. Après 4h50, Ralph empoche le point (1-2), et 10 minutes après André et son adversaire répètent les coups (1,5-2,5). Cédric ne semble plus trouver comment améliorer sa position et les pions s’échangent un à un. Alors que sa position est gagnante, l’adversaire de Niels commet une grosse imprécision. Niels pousse malheureusement son pion et rate la dernière chance d’égaliser. Il finit par abandonner après 5h25 (1,5-3,5). Cédric, après avoir échangé les dernières pièces légères, entre dans une finale de Tour nulle (2-4). Pascal est moins bien. Cependant, son adversaire, avec deux pions d’avance, offre un pion au Challensois et joue la finale de Tour et pion contre Tour qui laisse espérer le demi-point. Après 6h10, Pascal rate l’occasion d’annuler et perd (2-5). Aurelio et son adversaire font nulle juste après (2,5-5,5).
Quel combat ! Beaucoup de regrets au vu des positions et des chances qui se sont présentées. Il faudra réviser les finales de pions et de Tours !
(Commentaires de Lindo)

NEUCHÂTEL I (2004) - ECHALLENS II (2014) 1,5-4,5
===========================================
ROBERT Antonin (2196) - VESIN Jean-Robert (2232) 0-1
LEUBA Didier (2178) - GRILLON Cédric (2057) X
ABBET Jean-Luc (1981) - PERREARD Nicolas (2051) 0-1
ABOU-ALLAM Eyad (1914) - PAPAUX Steve (1898) 0-1
ERNE Raphaël (1873) - LOPEZ Manuel (1967) 1-0
HOLVECK Jérôme (1880) - ROLLE Pascal (1878) 0-1

Match très équilibré entre deux équipes qui se connaissent très bien. Tellement bien que Cédric, après 15 coups et 1h45, accepte la proposition de nulle (0,5-0,5). Nicolas joue contre une Partie Viennoise et prend la direction du jeu. Steve prend l’avantage rapidement. Deux Parties Anglaises sur les échiquiers de Manuel et Pascal. Après 2h, Steve gagne une pièce (0,5-1,5). Nicolas est bien, et son adversaire gaffe une demi-heure après: Nicolas engrange une Tour sèche (0,5-2,5). Jean-Robert a un excellent jeu. Il gagne le contrôle d’une case autour du Roi adverse et tout s’enchaîne. La partie et le match sont pliés en 2h45 (0,5-3,5). Manuel est moins bien, tandis que Pascal entre en finale de Tour et Fou de couleurs opposées avec deux bons pions de plus. Manuel propose nulle, mais son adversaire, champion suisse U14 en 2019, refuse et trouve une très forte attaque. Manuel contre-attaque mais se fait mater en premier après 3h (1,5-3,5). Pascal aussi entre dans la course de pions, et c’et lui qui la gagne et promeut en premier son pion à Dame après 3h30 (1,5-4,5).
(Commentaires de Manuel)

BRIG I (1923) - ECHALLENS III (1679) 4,0-0,0
===========================================
BÄRENFALLER Beat (1889) - CORDEY Colin (1773) 1-0
EYER Leander (1999) - RECORDON Patrick (1741) 1-0
WYSS Ewald (1898) - PALMONELLA Valentin (1659) 1-0
KALBERMATTER Philipp (1907) - FLOURE Alexan (1542) 1-0

Match très difficile pour nos jeunes. Patrick arrive à Brig avec nos trois U16 à l’Ĥotel Good-Night-Inn, qui héberge le club local depuis deux décennies. Une équipe en face très homogène et composée de vieux chevronnés très solides. Et nos jeunes se sont montrés encore un peu trop légers contre des adversaires d’un tel niveau.
Patrick, un peu fatigué du long trajet (2h20) pour amener l’équipe, s’est liquefié pendant la partie et perd le fil. Il sombre après 1h30 (1-0). Colin se fait avoir dans l’ouverture en sous-estimant un pion central. Ce sera lui la pierre angulaire de la défaite du jeune Challensois juste après l’abandon de Patrick (2-0). Valentin et Alexan tiennent le bon bout. Cependant Valentin tarde à jouer son coup libérateur qui lui aurait permis d’occuper le centre et donner de l’air à sa paire de Fous. À force de retarder son coup, son adversaire arrive à affaiblir la structure de pions du Challensois. Les pions finissent par tomber les uns après les autres et Valentin abandonne après 4h (3-0). Alexan entre dans une finale un peu inférieure, mais gaffe et perd la qualité. Son adversaire la rend, mais entre dans une finale de Roi et deux pions liés contre Roi après 4h40 (4-0).
(Commentaires de Patrick)

LA GARDE DU ROI I (1926) - ECHALLENS IV (1774) 2,5-1,5
===========================================
PRUNESCU Claudiu (2275) - BUFFAT Pierre-André (1628) 1-0
KASSIGHIAN Mikael (1799) - CHAVY Stéphane (1704) X
BERSET David (1828) - CORDEY Loïc (1926) 1-0
PECORINI Jean-Marc (1800) - MESOT Christian (1839) 0-1

La Garde du Roi nous accueillait à Lausanne alors que ses deux autres équipes jouaient à Nyon.
Pierre-André avec 600 points de moins a bien résisté au Gambit Dame avec un Défense Slave pendant plus de 2h30 (1-0). Loic faisait face à un Gambit Urusov de la part d'un joueur qui revenait après quelques années d’arrêt échiquéen. Son adversaire fait un sacrifice douteux, mais Loïc ne trouve pas la bonne défense qui lui aurait permis de prendre un net avantage. Il rend les armes après plus de 3h (2-0). Christian gagne avec une Défense Française variante Nimzowitch. Il gagne un pion mais avait un fou enfermé derrière ses pions qui n'a fait que défendre (2-1). Stéphane a joué une anglaise et s'est admirablement défendu. Un jeu assymétrique qui s'est terminé par une nulle après 4h30 (2,5-1,5).
(Commentaires de Christian)

ROMONT II (1478) - ECHALLENS V (1435) 1,0-3,0
===========================================
SAVARY Michel (1624) - LAFFELY Sacha (1531) 0-1
JACQUAT François (1692) - HAAS Anthony (1467) 0-1
CHATAGNY Bertrand (1273) - DEMAUREX Jean-Frédéric (n.c.) 1-0
GRANDJEAN Christian (1323) - PAPAUX Jérémie (1307) 0-1

Le capitaine adverse a demandé d’avancer la rencontre d’une demi-heure, car le restaurant où se déroulai la rencontre entre les Fribourgeois et les Challensois devait accueillir une fête en début de soirée. C’est ainsi que les parties ont commencé exceptionnellement à 13h30.
Anthony gagne un pion dans l'ouverture et le garde jusqu'à la fin dans une finale Tour et Fou. L'adversaire abandonne après seulement 50 minutes de jeu (0-1). Jérémie gagne un pion en milieu de partie et conclut également dans une finale de Tour. Abandon 5 min après la fin de la partie d’Anthony (0-2). Jean Frédéric joue un début de partie serré. Un pion passé dangereux de l'adversaire le met à mal. Le Challensois perd un pion et finira par abandonner dans une finale pion et Roi après 1h40 (1-2). Sacha débute avec une Partie Anglaise. Après un échange rapide de cavalier, le Challensois fait trop de manœuvres avec ses pièces pour essayer d'attaquer la Dame adverse. Il comment probablement une imprécision en milieu de partie en voulant éviter une fourchette, et son adversaire rate le gain d’un pion. Il s’en suit au contraire par un échange des Dames et de tous les pions côté Dame. Sacha obtient une structure de pions un peu inférieure avec un pion isolé au centre. Son adversaire essaie de coincer une des ses tours avec sa paire de Fou, mais laisse le Challensois occuper la septième rangée avec ses tours. Le Fribourgeois abandonne après 2h15 (1-3).
(Commentaires de Sacha)

ECOLE ECHECS I (1231) - ECHALLENS VI (1309) 1,0-3,0
===========================================
ROMAND Gabriel (n.c.) - MOETTELI Reda (1380) 0-1
PAQUETTE Mateo (1254) - PALMONELLA Luca (1351) 0-1
AVETOV Sergei (1236) - MOETTELI Amine (1245) 0-1
CHERIX Lily (1202) - ROLLE Johannes (1261) 1-0

Les équipes des jeunes genevois et challensois se sont donnés rendez-vous à la Maison des Associations de Sevièse. Les Genevois ont une moyenne d’âge de 12 ans, contre 14 pour les Challensois. Et cette différence d’âge s’est bien vu dans les parties, malgré les Elos très proches entre joueurs.
Reda prend son temps pour jouer, tandis que son adversaire répond à tempo sur tous les coups. Reda gagne un pion, et entre en finale gagnante. La partie a été pliée en moins de 25 minutes (0-1). De même pour Amine, qui entre en finale de Tour avec un pion de plus. Il finit par gagner juste après son grand frère (0-2). Johannes a une partie correcte, et Luca se sent moins bien. L’adversaire de Luca commet une erreur en roquant du côté des pièces du Challensois. Celui-ci ne se fait pas prier et lance une attaque qui gagne une pièce. Johannes échange des pièces et oublie sa Dame attaquée … il la perd pour un Fou. Après 50 minutes de jeu, Luca entre en finale de Fou et cinq pions contre trois pions (0-3). Johannes abandonne juste après (1-3).
(Commentaires de Johannes)

Duratti Lindo