Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
24 octobre 2021

Championnat Suisse par Equipes

Echallens 1 en danger, les autres équipes s'en tirent plutôt bien

/media/article/CSE2021-R4.jpg
Echallens 1 (de f.)

Première double ronde pour l'équipe fanion: deux défaites, dont une contre un des adversaires directs dans la lutte pour le maintien. Si l'équipe 2 a largement perdu sa confrontation contre les Bernois de Schwarz-Weiss 2, les autres équipes réalisent de très bonnes performances.

WOLLISHIFEN I (2333) - ECHALLENS I (2233) 4,5-3,5
===========================================
PRUSIKIN Michael (2529) - SERMIER Guillaume (2377) X
MOOR Roger (2389) - BOTTA Gabriele (2357) 1-0
GÄHLER Marco (2372) - WILLEMS Niels (2352) 0-1
HOCHSTRASSE Michael (2344) - PAHUD Cédric (2180) X
UMBACH Andreas (2287) - MEYLAN André (2212) 1-0
MÄSER Fabian (2296) - VIANIN Pascal (2141) X
FEND Jürgen (2244) - DURATTI Lindo (2207) 1-0
STYSLAK Szymon (2205) - MONTHOUX Steve (2040) 0-1

Déplacement très compliqué contre un des rivaux dans la lutte pour le maintien, car trois grosses absences ont affaibli considérablement l’équipe challensoise. Pascal, Lindo et Steve ont la lourde tâche de remplacer Ralph, Aurelio et Yevgen. Côté zurichois, si jusqu’à présent ils ont présenté une équipe plutôt affaiblie, contre les challensois ils ont ramené leurs meilleurs éléments.
Quatre Défenses Françaises ont été jouées sur les échiquiers de Guillaume, Cédric, Steve et André, et quatre variantes totalement différentes. Gabriele, Pascal et Lindo optent pour les grandes lignes, et Niels est surpris du choix de l’ouverture de son adversaire et égalise sans problèmes. Après 2h de jeu, tout semble bien se passer pour les Challensois. Guillaume semble contenir les assauts de pions sur l’aile-Roi. Gabriele a une forte pression sur le pion central isolé adverse et prépare son artillerie sur le roque adverse. Niels opte pour les roques opposés et ouvre les lignes sur le Roi adverse à l’aile-Roi. L’adversaire de Cédric prend beaucoup de temps pour réfléchir, tout comme Lindo qui a déjà plus de 45 minutes de retard à la pendule. André a une position compliquée, mais théorique. Pascal a une position égale. L’adversaire de Steve opte pour les roques opposés et prépare l’ouverture de l’aile-Roi sur le roque du challensois. Après 2h40, Pascal fait nulle (0,5-0,5), suivit par Cédric 20 minutes plus tard qui accepte la répétition des coups (1-1). Après plus de 3h de jeu, les Challensois sont très bien. Guillaume entre en finale où il ne peut plus perdre. Gabriele a une très forte attaque sur le Roi adverse. Niels a concrétisé son attaque avec le gain de la Dame pour pièce et Tour. Steve ouvre en premier les lignes sur le roque adverse. Seuls André et Lindo sont un peu moins bien. Guillaume fait nulle après 3h50 (1,5-1,5) et l’adversaire de Niels abandonne après le premier contrôle de temps (1,5-2,5). Gabriele se trompe de ligne, et rate le gain. Au lieu de cela, il finit par perdre une pièce (2,5-2,5) ! Steve entre en finale de Fou de même couleur avec trois pions de plus. André entre en finale avec Cavalier et quatre pions contre deux Cavalier et deux pions. Lindo, en grand zeitnot, rate la nulle et sort du premier contrôle de temps avec deux pions de moins et une finale avec Dame et Fous de couleurs opposées. Si Steve concrétise sa finale après 4h50 (2,5-3,5), André et Lindo se battent pour arracher une nulle. Mais André finit par capituler après 6h, tout comme Lindo qui se résigne à tendre la main après 6h20.
Dommage, car la victoire était toute proche. La lutte pour le maintien va se disputer à la ronde 6 contre Trubschachen.
Le soir, la petite compagnie s’est rendu dans un hôtel à Lörrach, tout près de la frontière suisse, où ils ont mangé ensemble dans un restaurant chinois pour reprendre des forces pour le lendemain.
(Commentaires de Lindo)

RIEHEN I (2507) - ECHALLENS I (2281) 6,0-2,0
===========================================
HEIMANN Andreas (2598) - WILLEMS Niels (2352) 1-0
RAGGER Markus (2666) - PAHUD Cédric (2180) 1-0
RENET Olivier (2518) - SERMIER Guillaume (2377) X
GEORGIADIS Ioannis (2494) - BOTTA Gabriele (2357) X
CVITAN Ognjen (2483) - DURATTI Lindo (2207) X
BREDER Dennis (2460) - MEYLAN André (2212) X
HAAG Gregor (2391) - ? 1-0F
BRUNNER Nicolas (2449) - ? 1-0F

Mauvais nouvelle car l’équipe challensoise n’a pas réussi à trouver deux joueurs pour éviter les forfaits aux deux derniers échiquiers. Après avoir prévenu le capitaine adverse, pris un petit-déjeuner à l’hôtel pour certains, et un repas au restaurant à Riehen pour d’autres, les six challensois sont partis défier l’armada de grands-maîtres bâlois.
Niels et Cédric ont profité des nombreuses absences du côté challensois pour jouer aux deux premiers échiquiers. Niels contre le grand maître allemand Heimann, et Cédric contre le numéro 1 autrichien, Ragger. Guillaume s’est vu apparié au grand maître français Renet, Gabriele a eu le seul maître, le grec Georgiadis, Lindo a eu le grand maître croate Cvitan et André l’allemand Breder. Deux frofaits aux deux derniers échiquiers (2-0).
Malgré la grosse différence de niveau, les Challensois n’ont pas démérité. Ils ont joué décontracté et ont été très agressifs dans leur jeu. Niels et son adversaire optent pour le grand-roque. Cédric sacrifie le pion b2 pour essayer d’ouvrir les lignes centrales sur le Roi adverse au centre. Débuts théoriques normaux pour Guillaume, Lindo et André, mais l'adversaire de Gabriele opteoont pour une ouverture tranchante. Cédric pousse trop vite ses pions centraux au lieu d’améliorer ses pièces et son adversaire prend l’ascendant. Guillaume se fait contrer au centre et son adversaire propose la nulle après 2h50 (2,5-0,5). L’adversaire de Niels prend 40 minutes pour réfléchir et commence à débiter sa variante. Une vingtaine de coups plus tard et après 3h de jeu, Niels s’avoue vaincu (3,5-0,5). Lindo se rue dans des grosses complications tactiques. Très mal au temps, dans une position gagnante, il rate le gain et termine en finale avec un pion de plus (4-1). Cédric, très mal sur l’échiquier et au temps, se fait mater en grand zeitnot (5-1). Tout le contraire chez André, lequel joue calmement face à un adversaire qui se met en zeitnot. Celui-ci refuse la répétition de coups et perd un pion, puis une pièce … mais se sauve miraculeusement avec une perpétuelle (5,5-1,5). Gabriele aussi, a une position plus que correcte. Il sort du premier contrôle de temps avec un pion de plus. Après 4h de jeu, il accepte la répétition des coups afin de rentrer avec l’équipe à Lausanne au plus tôt (6-2).
Malgré les deux forfaits, les challensois ont fait une très bonne prestation.
(Commentaires de Lindo)

ECHALLENS II (2027) - SCHW.-W. BERNE II (1946) 1,0-5,0
===========================================
VESIN Jean-Robert (2239) - DIETIKER Manuel (2028) 0-1
CARRE Sylvain (2146) - URWYLER Nikash (1942) 0-1
PERREARD Nicolas (2041) - HOLZGREWE Frank (1882) 1-0
PAPAUX Steve (1896) - LEUTWYLER Mathias (2001) 0-1
PHENG Wissam (1823) - RICKLY Martin (2010) 0-1
BERTOLA Georges (2018) - VON WILLICH Max. (1812) 0-1

Vesin a perdu dans une position compliquée (0-1). Nicolas a dominé la partie et a égalisé (1-1). Steve a perdu (1-2) et restent trois parties très indécises. Sylvain a une position gagnante et Georges et Wissam ont des positions équilibrées. Le match est tendu et le capitaine adverse avouera à la fin de la rencontre qu'il pensait à un 3-3, au vu des positions. Malheureusement le zeitnot va punir sévèrement les challensois. Wissam lâche sa position en zeitnot est perd (1-3). Georges a une finale perdue est abandonne (1-4). Sylvain a commis des erreurs en zeitnot et abandonne (1-5).
Score final très sévère. Dommage, la chance a tourné du côté des Bernois.
(Commentaires de Manuel L.)

ECHALLENS III (1772) - GRAND ECHIQUIER I (1898) 2,5-1,5
===========================================
LOPEZ Manuel (1952) - LERESCHE Samuel (2058) X
CHAVY Stéphane (1708) - VAN MIERLO Guido (2167) 0-1
ROLLE Pascal (1890) - VARELA Gonçalo (1673) 1-0
FLOURE Alexan (1539) - KRUG Harald (1695) 1-0

Les Challensois avaient placé le jeune William au premier échiquier. Mais après 20 minutes, William ne s’étant pas présenté, c’est Manuel qui l’a remplacé. Les positions sont équilibrées. Stéphane subit l'assaut de son adversaire et perd sur une belle combinaison (0-1). Manuel joue contre le Gambit Jaenisch sur la Partie Espagnole. Heureusement le capitaine adverse se trompe dans l'ouverture, mais le capitaine challensois rate le gain d'une pièce en deux coups et ne gagne qu’un pion. Il propose nulle (0,5-1,5) en pensant pouvoir faire un match nul d’équipe, ce qui aurait été une bonne performance contre Lausanne. Mais les deux challensois restants ont super bien joué leurs fins de partie et Pascal (1,5-1,5) et Alexan (2,5-1,5) gagnent.
Excellent résultat ! Bravo !
(Commentaires de Manuel L.)

ECHALLENS IV (1611) - PAYERNE II (1690) 2,5-1,5
===========================================
girardet Julien (1729) - HOFER Friedrich (1787) X
BUFFAT Pierre-André (1627) - BUECHE Lucas (1680) 0-1
LAFFELY Sacha (1546) - BONFERRONI Carlo (1666) 1-0
HAAS Anthony (1543) - SCHWEIZER Ulrich (1626) 1-0

Débuts théoriques, juste que l’adversaire de Sacha arrive avec 20 minutes de retard. Après 1h10, Pierre-André se fait piéger dans l’ouverture et perd une pièce sur un clouage. Si Julien a une position égale, Anthony a un pion de plus et un grand avantage au temps. Du côté de Sacha, les Dames se sont échangées très vite et, après une tactique, le challensois gagne un pion et profite pour échanger les pièces pour entrer dans une finale avec Cavalier contre Fou et un pion de plus. Après 2h20, Anthony place un sacrifice de Dame qui mène à un mat du couloir (1-1). Julien a perdu un pion, mais a une forte attaque sur le roque adverse. Il finit par récupérer deux pions après l'attaque et entre dans une finale de Cavaliers avec un pion d'avance. Le nul est déclaré après 2h40 (1,5-1,5). Sacha sacrifie son Cavalier pour deux pions. Avec un Roi et cinq pions, il finit par dominer le Roi, Fou et deux pions adverses. Après 3h30 et au moment de promouvoir son pion à Dame, son adversaire abandonne (2,5-1,5).
(Commentaires de Sacha)

ECHALLENS V (1349) - LA CHAUX-DE-FONDS III (n.c.) 1,0-3,0
===========================================
CHAVY Maxime (1383) - DUBOIS Gaëtan (1600) 0-1
PAHUD Kylian (1426) - CAGNONI Mariano (1327) 0-1
PAPAUX Jérémie (1347) - PREVOST Benjamin (n.c.) 0-1
ROLLE Johannes (1240) - ? 1-0F

L'équipe de La Chaux-de-Fonds se présente avec un joueur de moins (1-0). La rencontre se déroule d'une façon bizarre, et nos jeunes ont de bonnes positions. Malheureusement, l’un après l'autre, ils vont perdre. Dommage, il ne faut surtout pas se décourager. Cela fait aussi partie de l'apprentissage de tout joueur d'échecs.
(Commentaires de Manuel L.)

ECHALLENS VI (1355) - LA GARDE DU ROI III (n.c.) 2,0-2,0
===========================================
MOETTELI Reda (1410) - ENGULATOV Yann (n.c.) 1-0
GUGLER Eliot (n.c.) - CUPAIOLO Lenna (n.c) 0-1
COLETTA Julien (1393) - LA VECCHIA Nikéros (n.c) 1-0
MOETTELI Amine (1263) - CUPAIOLO Kelian (1291) 0-1

La rencontre commence super bien pour les challensois. Reda gagne rapidement en matant le Roi adverse (1-0). Julien gagne aussi rapidement (2-0). Les deux autres rencontres sont très disputées.
Amine doit capituler en finale (2-1) et Eliot doit aussi s'incliner (2-2). Bon match des jeunes, avec une particularité, les Blancs ont remporté leurs quatre rencontres !
(Commentaires de Manuel L.)

Duratti Lindo