Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
20 novembre 2021

Championnat Suisse par Equipes

Excellent week-end pour les équipes challensoises

/media/article/CSE2021-R6b.jpg
Echallens 3 (de f.)

Excellent week-end pour les 4 équipes engagées : 4 victoires, dont une par forfait. L’équipe 5 était exempte. Toutes les équipes ont atteint leurs objectifs du début de saison à une ronde de la fin. Mais certaines font mieux : Echallens 4 est assurée de jouer les promotions pour monter en 2e Ligue. D'autres belles surprises peuvent venir après la dernière ronde dans deux semaines.

NYON II (2016) - ECHALLENS II (2070) 1,5-4,5
===========================================
BRAILLY-VIGNAL Bastien (2322) - VESIN Jean-Robert (2232) 1-0
GEMELLI Romain (1941) - AMBROSINI Nicola (2232) 0-1
ASLLANI Dorian (2011) - PERREARD Nicolas (2037) 0-1
MARIN BENITO Carla (1907) - PAPAUX Steve (1907) 0-1
MICHAUD Christian (2075) - GRILLON Cédric (2046) 0-1
REYNOLDS Anthony (1840) - COLETTA Stéphane (1967) X

Cédric entre dans une Défense Pirc où son adversaire joue une imprécision qui va donner l’avantage au capitaine challensois. Celui-ci ne va rien lâcher jusqu’à la fin (0-1). Nicolas a une position compliquée contre le champion suisse U14. Ce dernier ne profite pas de son avantage et finit par tomber au temps dans une position inférieure (0-2). Steve, très serein, face à une Défense Est-Indienne, prend facilement l’avantage. Alors que son adversaire est en zeitnot tandis qu’il lui reste encore 20 minutes, Steve commet deux erreurs à la suite que son adversaire ne voit pas. Le challensois, soulagé, trouve un sacrifice de Dame menant au mat (0-3). Stéphane prend un léger avantage dans l’ouverture. Son adversaire résiste et parvient à égaliser. Il s’ensuit des complications tactiques au cours desquelles le challensois prend l’avantage sous forme d’une qualité. Malheureusement, pensant avoir le gain, il joue un coup trop rapidement et trouve finalement une combinaison impliquant un sacrifice de Tour qui lui permet d’annuler avec un échec perpétuel (0,5-3,5). Nicola écrase rapidement Romain, mais ce dernier trouve une bonne défense. Le nyonnais croît qu’il menace une attaque de mat sur le roque, mais le challensois avait des bonnes ressources défensives. Nicola finit par amener un pion à promotion (0,5-4,5). Jean-Robert perd un pion dans l’ouverture. Il n’arrive pas à trouver de compensations ce qui mène à sa défaite (1,5-4,5).
(Commentaires de Cédric)

CRANS MONTANA I (1741) - ECHALLENS III (1795) 1,5-2,5
===========================================
TABIN René (1861) - MONTHOUX Steve (2064) 0-1
pellaton Fernand (1716) - LOPEZ Manuel (1943) X
amos Jean-Daniel (1873) - BUFFAT Pierre-André (1608) 1-0
bonalli Alessandro (1512) - FLOURE Alexan (1564) 0-1

Si un épais brouillard s’était installé durablement sur Lausanne, sur le Valais le ciel était complètement dégagé: pas un seul nuage, un ciel bleu et un soleil qu’irradiait les superbes montagnes pas encore enneigées. Lindo, chauffeur d’un jour, est allé amener Manuel, Pierre-André et Alexan au restaurant Le Bourgeois à Sierre, pour la rencontre entre Echallens et l’équipe de Crans Montana, laquelle au classement n’a pas encore enclenché son compteur des points par équipe. Si les challensois ont débuté leur rencontre à l’heure, Lindo se restaurait tranquillement avec une bonne choucroute, plat de la fête du week-end de la Sainte Catherine à Sierre.
Les parties ont très bien commencé pour les challensois. Steve occupe le centre très rapidement. Manuel joue très rapidement une ouverture qu'il affectionne. Le challensois opte pour les roques opposés et lance ses pions à l’aile-Roi. Pierre-André et Alexan sont dans leurs préparations. Après 1h, Steve a une grosse attaque sur le roque adverse, la position de Manuel est à double tranchant, et Pierre-André commence son expansion à l’aile-Dame. Alexan, de son côté, a déjà gagné un pion, puis une pièce sur une fourchette et, quelques coups plus tard, son adversaire oublie que sa Dame était attaquée (0-1). Après 1h10, Steve gagne une pièce, et son attaque tient toujours. Il finit par gagner encore une qualité après 1h30 (0-2). Manuel a réussi à prendre l’avantage et Pierre-André entre avec ses Tours dans la position adverse. Après 2h, Manuel gagne une pièce pour deux pions, qui sont quand même menaçants car passés et liés. Pierre-André a gagné un excellent pion. C’est à ce moment que l’adversaire de Pierre-André lance une attaque de pions sur le roque du challensois. Le challensois ramasse une Tour mais, stressé par le temps et par les complications tactiques, craque et donne la Dame pour une autre Tour. Après les échanges, Pierre-André n’a qu’une Tour et Cavalier pour la Dame. À 3h de jeu, Manuel entre en finale de Tour, Cavalier et pion contre Tour et deux pions. L’adversaire de Pierre-André gaffe à son tour et le challensois ne voit pas la suite qui lui aurait permis de sauver le demi-point par un échec perpétuel. Au contraire, il finira par perdre encore du matériel (1-2). Après 3h40, Manuel arrive à échanger favorablement le Cavalier pour les deux derniers pions et entre dans une finale gagnante de Tour et pion-tour contre Tour. Malheureusement il place mal son Roi et la position est nulle théorique. Le Challensois poursuit encore quelques coups, mais les coups pour annuler étaient trop faciles à trouver. La nulle sera signée après 4h de jeu (1,5-2,5).
Très belle victoire des challensois.
(Commentaires de Lindo)

LA GARDE DU ROI II () - ECHALLENS IV (1653) 0,0-4,0F
===========================================
? - CHAVY Stéphane (1732) 0-1F
? - GIRARDET Julien (1745) 0-1F
? - LAFFELY Sacha (1582) 0-1F
? - haas Anthony (1551) 0-1F

Le capitaine adverse prévient la veille en début de soirée qu’il doit malheureusement déclarer forfait d’équipe. Il n’a pas réussi à trouver au moins trois joueurs, car deux de ses titulaires ont attrapé le covid.
(Commentaires de Lindo)

LA GARDE DU ROI V (1198) - ECHALLENS VI (1480) 1,0-3,0
===========================================
THIESSEN Theo (1193) - CHAVY Maxime (1347) 0-1
ZVORISTEANU Remo (1226) - WALDVOGEL J.-Pierre (1472) 1-0
PRUNESCU Darisie (1175) - COLETTA Julien (1416) 0-1
CASTELLTORT Elina (n.c.) - CORDEY Michel (1684) 0-1

Déplacement à Prangins contre une équipe de jeunes de l’Ecole d’Echecs de la Garde du Roi. Après quelques présentations chaotiques, l’équipe hôte n’a pu aligner que trois joueurs, car la petite Elina, trop stressée, n’a pas voulu se placer devant son échiquier. Michel, qui devait jouer au premier échiquier, a permuté avec Maxime. Michel prend le point par abandon (0-1).
Les parties ont démarré très bien pour les challensois. Après seulement 5 minutes, Maxime place une combinaison tactique qui gagne une pièce. Par contre, Jean-Pierre perd une Dame contre Fou et Cavalier. Julien, au sortir de l’ouverture, gagne la Dame sur un oubli d’un clouage de la part de son adversaire. Il gagne encore un Fou après 1h. Maxime simplifie la position et entre dans une finale de Tour, Cavalier et six pions contre Tour et cinq pions. Il croque tous les pions adverses et commence à pousser les siens. Après 1h15, son adversaire abandonne juste avant une promotion d’un pion (0-2). Jean-Pierre développe ses pièces et gagne une pièce supplémentaire. Avec trois pièces contre la Dame, le challensois a une position très dominante, voir gagnante. Julien poursuit sa cueillette de pions et pièces. Après 1h30, Jean-Pierre, dans une position gagnante, perd le fil et son adversaire rattrape son retard matériel. Après 1h50, Jean-Pierre finit par abandonner quand il ne lui reste plus qu’un Cavalier pour contrer la Dame adverse (1-2). Julien finit par pousser son adversaire à l’abandon après 2h15 (1-3).
(Commentaires de Michel)

Duratti Lindo