Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
12 décembre 2021

Championnat Suisse par Equipes

Echallens se maintient en LNA

/media/article/CSE2021-R9.jpg
Echallens 1 (de f.)

Dernière double ronde pour note équipe fanion. Un double déplacement périlleux à Zürich et à Winterthur, avec pour objectif ramener au moins un match nul pour se maintenir en LNA la saison prochaine. Au bout du compte, deux courtes défaites, mais la défaite de Trubschachen à Winterthur sauve les challensois : nous restons en LNA l’année prochaine ! Ce sera alors la quatrième saison en LNA de suite et la septième en tout !

RETI ZURICH I (2320) - ECHALLENS I (2274) 4,5-3,5
===========================================
STOJANOVIC Mihajlo (2524) - SERMIER Guillaume (2384) X
MARTINS David (2400) - BOTTA Gabriele (2354) 1-0
BOGNER Sebastian (2557) - COLMENARES Aurelio (2302) 1-0F
WYSS Jonas (2275) - WILLEMS Niels (2364) 0-1
KRISTE Vincent (2198) - MEYLAN André (2211) 1-0
GANTNER Matthias (2263) - BUSS Ralph (2348) X
LOU Vincent (2171) - DURATTI Lindo (2192) X
WÜTRICH Lorenz (2169) - PERREARD Nicolas (2037) 0-1

Cette dernière double ronde avait très mal commencé même avant le Jour J. Programmée normalement sous forme de ronde centralisée, où toutes les équipes se retrouvent en un week-end à disputer leurs deux dernières rondes ensemble, la Fédération suisse a décidé, à cause du covid, que seules les quatre équipes qui jouaient pour le titre se rencontraient au même endroit. Pour les challensois, au lieu de faire un simple déplacement dans la banlieue de Berne, ils se sont retrouvés à jouer samedi à Zürich et le lendemain à Winterthur ! De plus, au classement général, les challensois comptaient 4 points d’avance sur leurs plus redoutables adversaires: les bernois de Trubschachen. Si les challensois pouvaient se permettre de perdre les deux rencontres, car ils disposaient d’une petite marge confortable au départage, celle-ci a fondu comme neige au soleil quand un des adversaires de Trubschachen a déclaré forfait pour ses deux dernières rondes ! Si les bernois arrivaient à gagner leur rencontre contre Winterthur samedi, alors les challensois étaient dans l’obligation de ramener un match nul contre Réti ou Winterthur pour éviter la relégation. La donne aurait été encore plus difficile dimanche, car l’équipe ne disposait pas de tous ses titulaires.
La météo n’a pas aidé. Les prévisions de chute de neige ont poussé les challensois à se déplacer en transport en commun pour tout le week-end. Arrivés sur place, un joueur manquait à l’appel. Aurelio s’est perdu dans la longue file d’attente pour faire son test covid. À cause de cela il a manqué de peu le dernier train pour Zürich qui lui aurait quand même permis d’arriver avec 50 minutes de retard … (1-0).
Les parties ont débuté à l’heure dans le nouveau local du club de Réti Zürich: un grand atelier où des étagères de livres d’échecs se mêlaient aux outils pour la réparation de platines pour disc-jokeys. L’adversaire de Lindo était le seul à arriver avec 20 minutes de retard. Débuts normaux. L’adversaire de Guillaume commence à déployer ses forces à l’aile-Dame. Celui de Gabriele contrôle les colonnes et menace d’affaiblir la structure de pions du challensois. Niels entre dans une grosse phase tactique. Après presque 20 minutes de réflexion, l’adversaire de Niels commet une grosse imprécision et décide de laisser la qualité pour se créer un fort pion passé. André a un pion de plus, mais il n’a pas encore mis en sécurité son Roi. Nicolas prépare ses forces pour un éventuel sacrifice pour ouvrir le roque adverse. Après 2h, l’adversaire de Nicolas commet une grosse bourde: le jeune challensois ne se fait pas prier, il sacrifie d’abord une qualité, puis un Fou pour forcer le mat ou le gain de la Dame (1-1). C’est le premier contrôle de temps qui va être décisif. Après 3h30, André commet l’irréparable dans une position très tendue tactiquement. Son adversaire se fait une joie de sacrifier un Cavalier et force un gain matériel trop important (2-1). Niels se complique la tâche et arrive quand même à entrer dans un finale avec un pion de plus. Il convertira en victoire après 3h45 (2-2). Gabriele entre en finale de Tours. Stressé par le temps, il commet quelques imprécisions qui donnent un avantage certain à son adversaire. Celui-ci force le challensois à l’abandon après 3h45 (3-2). Ralph avait gagné un pion. Son adversaire complique la position et arrive à trouver un fort conte-jeu. Il pousse le challensoisà répéter les coups (3,5-2,5). Lindo entre en finale de pièces légères. Guillaume se défend au mieux, mais perd un pion. La finale de Lindo est égale. Cependant le capitaine challensois jouent des mauvais coups stratégiques qui donnent de réelles chances de gain à son adversaire. Après 5h30 de jeu, avoir frôlé la défaite grâce à des imprécisions adverses, Lindo sacrifie un pion pour activer son Roi et immobiliser celui de l’adversaire (4-3). Une dizaine de minutes plus tard, Guillaume arrive aussi à forcer la répétition des coups (4,5-3,5).
Malgré la défaite, les challensois étaient en fête ! Les bernois de Trubschachen venaient de perdre à Winterthur ! Le maintien en LNA est assuré mathématiquement !
Si Ralph a dû rentré chez lui, les autres sont allés prendre leurs chambres à l’hôtel de la rencontre du lendemain à Winterthur. Un petit repas dans un restaurant italien, et ensuite retrouvailles avec quelques joueurs de Winterthur pour finir la soirée ensemble dans un bar jusqu’à fermeture.
(Commentaires de Lindo)

WINTERTHUR I (2363) - ECHALLENS I (2217) 4,5-3,5
===========================================
GEORGIADIS Nico (2569) - SERMIER Guillaume (2384) X
SANTOS RUIZ Miguel (2598) - MEYLAN André (2211) 1-0
GEORGESCU Lena (2289) - WILLEMS Niels (2364) X
HASENOHR Benedict (2310) - BOTTA Gabriele (2354) 1-0
KACZMARCZYK Denis (2457) - DURATTI Lindo (2192) 1-0
RÜETSCHI Urs (2285) - VIANIN Pascal (2148) 0-1
SCHWEIGHOFFER Martin (2142) - PERREARD Nicolas (2037) X
HUSS Andreas (2251) - GRILLON Cédric (2046) 0-1

Les challensois ont dormi à l’hôtel Banana City. S’ils étaient logés au quatrième étage, ils n’avaient qu’un étage à monter pour jouer leurs rencontres contre les locaux. Pascal et Cédric sont venus remplacer les indisponibilités de Ralph et d’Aurelio.
Débuts théoriques, avec Gabriele qui accepte le sacrifice de qualité dans l'ouverture. Après 2h de jeu, Guillaume doit faire attention à l’agglomération de l’artillerie adverse autour de son roque. André semble bien tenir contre le grand-maître espagnol. L’adversaire de Niels sacrifie la Dame pour trois pièces. Mais le challensois a toujours deux pions de plus. Lindo est sous forte pression et accepte le sacrifice de pion adverse. Pascal donne un pion pour éloigner la Dame adverse et profiter des faiblesses autour du Roi adverse. Nicolas a une qualité de moins pour un pion. Les positions vont de décanter au premier contrôle de temps. Dans une bonne position, André commet une grosse faute qui permet à son adversaire de menacer mat. André capitule après 3h20 (1-0). Gabriele était gagnant. Malheureusement il gaffe et rend le matériel d’avance et entre en finale avec deux pions de moins (2-0). Peu de temps après, dans une position très tactique, le capitaine challensois se fait surprendre par un sacrifice de Cavalier. Sa position s’écroule et il abandonne après 3h45 (3-0). Pascal a deux pions de moins, mais obtient un conte-jeu dangereux. Cédric et son adversaire sont en grand zeitnot. Guillaume sort son Roi du roque car la situation à l’aile-Roi commençait à être difficile. Niels se retrouve avec Dame et trois pions conte Tour, Fou et Cavalier. À l’approche du contrôle, il entre en finale de Tour et trois pions de même côté amis avec un Roi un peu éloigné de ses pions. Passé le contrôle de temps, Pascal gagne la dame après 4h20 (3-1). Cédric est efficace tactiquement: il laisse un pion empoisonné que son adversaire prend. Il gagne une pièce et son adversaire abandonne après 4h25 (3-2). Guillaume entre en finale de Dames avec un pion de plus. Niels est dans la finale de Tour égale. Nicolas a toujours sa qualité de moins pour un pion. Après 5h15, Niels fait nulle (3,5-2,5). Après 5h30, Guillaume (4-3) et Nicolas (4,5-3,5) font nulle aussi.
Un grand bravo à tous les acteurs pour cette belle saison. Elle n’a pas été facile, mais à la fin l’objectif du début de saison a été atteint !
(Commentaires de Lindo)

Duratti Lindo