Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
29 mars 2022

Coupe du Leman

Deuxième victoire pour Echallens

/media/article/CdL2022-R2.jpg
Echallens (de f.)

Les challensois se tirent du piège de la deuxième équipe de l'EPFL. Une victoire heureuse, mais victoire quand même.

ECHALLENS I (1900) - EPFL II (n.c.) 4,0-2,0
===========================================
PERREARD Nicolas (2106) - RANIERI Pierpaolo (1706) 1-0
GEMELLI Romain (1989) - MANSER Silvan (1448) 0-1
PAPAUX Steve (1964) - LEIBUNDGUI Robin (n.c.) 1-0
CORDEY Colin (1790) - PIERI Théo (n.c.) 0-1
PALMONELLA Valentin (1776) - VERSCHUEREN Alexis (n.c.) 1-0
LESNIAK Julien (1776) - NICOLAS Lucas (n.c.) 1-0

Le match de la ronde 2 de la Coupe du Léman entre les équipes d’Echallens et de l’EPFL 2 était initialement programmée le mardi 15 février, mais cette date tombait pendant les vacances universitaires. Le match a donc été repoussé à mardi dernier. L’équipe challensoise était composée de 5 juniors de la classe avancée de l’Ecole d’Echecs d’Echallens, Julien étant le seul adulte aligné. L’équipe de l’EPFL 2 était venue avec que des joueurs non classés en Suisse, mais leurs deux premiers échiquiers avaient un classement FIDE.
Les débuts des rencontres étaient largement en faveur des challensois. Valentin gagne en moins de 5 minutes, avec un piège dans l’ouverture qui a mené à un mat après seulement 6 coups (1-0). Nicolas arrive à occuper le centre et à braquer ses pièces contre le roque adverse. Romain prend un léger avantage, où son adversaire se retrouve recroquevillé sur les deux premières rangées. Steve gagne rapidement un pion. Colin a une position normale et Julien occupe le centre. Après 40 minutes de jeu, tout allait pour les Challensois. Colin, par contre, commet une erreur en prenant avec la mauvaise pièce un échange de pions. Son adversaire réfléchit et sacrifie son Fou sur le roque du Challensois. Après 1h de jeu, Nicolas a sacrifié un pion pour ouvrir les lignes sur le Roi adverse. Il abîme la structure de pions adverses et sa Dame est même entrée dans le roque adverse. Julien continue de prendre l’ascendant coup après coup. Romain et Steve ont laissé trop jouer leurs adversaires. Romain a privilégié une attaque de mat sur le développement et la sécurité de son Roi, qui est toujours au centre. Steve gagne deux pièces pour Tour et pion, mais les deux Tours adverses sont très actives. Colin essaie de s’extirper de la forte attaque sur son Roi. Après 1h20, l’adversaire de Julien échange la Dame pour Tour et Fou et abandonne quelques coups plus tard (2-0). Après 1h50, Colin n’arrive pas à trouver les bons coups de défense et, sur une autre imprécision, son adversaire place un sacrifice de Dame avec un mat en trois coups (2-1). Steve gaffe: il donne une pièce en un coup ! Heureusement pour lui, son adversaire se relâche trop vite et gaffe à son tour: Steve, sur un échec, menace mat en deux coups ou gain d’une Tour. Avec une pièce de plus, Steve gagne en 2h (3-1). Nicolas gagne un pion et entre en finale gagnante. Romain, par contre, se fait contrer et son adversaire profite du Roi du challensois encore au centre pour menacer des gains matériels et des mats. Après 2h15, Nicolas gagne (4-1) et Romain abandonne (4-2).

Duratti Lindo