Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
5 avril 2022

Coupe du Leman

Echallens termine par une victoire contre les champions en titre

/media/article/CdL2022-R5.jpg
Echallens (de f.)

Très belle victoire contre les champions en titre !

EPFL I (1772) - ECHALLENS I (1978) 2,0-4,0
===========================================
RIBIERE Damien (2086) - AMBROSINI Nicola (2236) X
PHENG Wissam (1864) - PERREARD Nicolas (2106) X
MICHEL Baptiste (1715) - GEMELLI Romain (1989) 0-1
RANIERI Pierpaolo (1706) - PAPAUX Steve (1964) 1-0
DUMOULIN Paul (1488) - PALMONELLA Valentin (1776) 0-1
PIERI Théo (n.c.) - CORDEY Colin (1790) 0-1

La quatrième et dernière ronde de la Coupe du Léman mettait en prise l’équipe championne en titre, l’équipe de l’EPFL, face à nos juniors d’Echallens. La rencontre se jouait dans une grande salle de cours de l’EPFL, entre les salles des associations “Plume” (pour les étudiants férus de littérature), de jeux de plateaux, et autres. Pour l’équipe hôte, des titulaires étaient absents, remplacés par des joueurs de l’équipe 2, dont leur Elo ne reflète pas du tout leur véritable niveau de jeu. C’est ainsi que Steve est apparié contre l’adversaire de Nicolas de la semaine dernière, et surtout Colin, qui allait disputer de nouveau son adversaire de la semaine dernière, avec couleurs inversées: ce sera pour lui une jolie revanche après une cuisante défaite la semaine dernière. Nicolas, quant à lui, rencontrait son coéquipier en Championnat Suisse par Equipes, Wissam. Côté challensois, Julien a laissé la place à Nicola, qui habite tout près de l’EPFL.
Nicola débute avec une Défense Pirc, Nicolas fait face à la Défense Nimzovich sur son Début du pion Dame. Romain joue contre l’Alapine, un Début de Londres pour Steve,une Rossolimo pour Valentin et Colin fait face à la Défense Slave. Après 1h de jeu, les positions étaient équilibrées. Nicola évite l’échange des Dames pour ne pas niveler définitivement la position. Nicolas entre dans un milieu de jeu où il dispose d’un très bon Fou sur la grande diagonale braqué sur le roque adverse, mais Wissam compensait avec un très bon Cavalier et une mauvaise structure de pions du challensois à l’aile-Roi. Romain, Steve et Colin suivent les plans normaux. Seul Valentin a pris l’ascendant en brisant le roque adverse et préparant ses pièces pour une attaque décisive. Après 1h20, Steve se rue à l’attaque sur l’aile-Roi, et pousse les pions en laissant son Roi au centre. Après 1h30, Nicola entre en finale avec des Tours très actives. Steve a un pion de moins, mais son attaque est gagnante. Malheureusement il oublie une découverte adverse et perd un pion et une qualité. Valentin a deux pions de plus, Romain a perdu une qualité pour un pion. Avec une Tour et des pions en moins, Steve finit par abandonner après 1h50 (1-0). Valentin amène le Roi adverse hors de ses tranchées et après quelques échecs, il gagne une Tour (1-1). Nicolas entre en finale de Fou et Cavalier, et fait nulle après 2h10 (1,5-1,5). À ce moment de la rencontre, Nicola entre en finale de Fou et trois pions contre Cavalier et deux pions; Romain a une qualité de moins, mais pour un pion. Colin est en zeitnot, mais finit par gagner deux pions. Après 2h30, l’adversaire de Romain échange les Tours: Romain se crée un pion passé soutenu par le Roi et son adversaire ne peut que donner une Tour pour éviter la promotion (1,5-2,5). Après 3h15, Nicola rate le gain et doit se contenter de la nulle dans une finale F et pion contre Cavalier (2-3). Colin finit par trouver la brèche pour faire valoir son avantage matériel après 3h30 (2-4).

Duratti Lindo