Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
6 novembre 2022

Championnat Suisse par Equipes

Echallens 2 se maintient en LNB

/media/article/CSE2022-R8.jpg
Echallens 2 (de f.)

L'équipe d'Echallens 2 a réussi un exploit à la dernière ronde pour se maintenir en LNB. Les jeunes de l'Ecole d'Echecs se sont illustrés dans cette superbe double ronde finale.

Quel week-end ! Une double ronde finale de LNB à couper le souffle ! Avant cette dernière double ronde, 8 équipes sur 10 qui composent le groupe peuvent mathématiquement être relégués. Quatre points séparent le troisième du dernier au classement ! Les Challensois n’ont que deux points d’avance sur les premiers relégables. Avec le plus mauvais départage du groupe, les Challensois se devaient de remporter au moins une des deux rencontres. Mais ils doivent rencontrer Trubschachen, premier du groupe avec son armada de titrés, et ensuite l’équipe de Berne, qui pourrait aligner un maître international et quatre maître FIDE …
Mais encore une fois, nos jeunes ont prouvé qu’il faudra compter sur eux l’an prochain ! Contre Trubschachen, même si l’équipe a largement perdu, 4 de nos jeunes ont ramené 4 nuls, contre des adversaires côtés à plus de 300 Elo qu’eux ! Et contre Berne, une fois n’est pas coutume, c’est Romain qui ramène une très belle victoire, synonyme de victoire d’équipe et maintien en LNB, après 6h30 de jeu !
Bravo à toute l’équipe et on comptera plus que jamais sur notre réservoir de juniors l’année prochaine !

TRUBSCHACHEN I (2277) - ECHALLENS II (1900) 6,0-2,0
===========================================
NOE Christopher (2538) - GRILLON Cédric (2034) 1-0
FILIPOVIC Branko (2309) - GEMELLI Romain (2065) X
BECKER Dirk (2291) - PAPAUX Steve (2027) X
KÄNEL Hansjurg (2284) - LOPEZ Manuel (1905) 1-0
MILOSEVIC Goran (2259) - PALMONELLA Valentin (1903) X
ADLER Joel (2222) - CORDEY Colin (1816) 1-0
SIMON Ralf-Axel (2119) - HAAS Anthony (1760) X
HEINATZ Gundula (2195) - LAFFELY Sacha (1690) 1-0

Match très difficile pour les challensois avec plus de 300 points elo d'écart sur chaque échiquier. Et pourtant nos jeunes n'ont pas démérité et l'équipe aurait pu prétendre pour un meilleur résultat encore.
Le voyage n'a pas été de tout repos pour Romain, Valentin et Anthony vu que leur train était supprimé après Fribourg. Heureusement, un bus de remplacement était mis en place et ils ont pu arriver à temps pour le début de la partie à 12h30. Les parties commencent tranquillement et tout le monde a des positions normales sauf Cédric qui joue un coup douteux et se retrouve déroqué avec un pion de moins. Après 1h30, Valentin arrive vers le capitaine Cédric et demande s'il peut accepter la nulle. Surpris, celui-ci lui dit d'accepter, car tous les petits points sont bons à prendre. Valentin était légèrement mieux mais la position restait compliquée et la nulle est un bon résultat (0,5-0,5). En approchant les 3h de jeu, tout va s'accélérer. Cédric revient petit à petit dans la partie et trouve du contre-jeu sur le Roi adverse. Manuel sacrifie un pion dans l'ouverture pour trouver du jeu et attaquer. Malheureusement, il ne trouve pas les meilleurs coups et son attaque ne suffit pas. Son adversaire arrive à gagner une qualité puis à échanger les Dames et remporte le point par la même occasion (1,5-0,5). Colin a une bonne position, cependant il ne voit pas la faiblesse qu'est son pion f2 et opte pour un plan à l'aile Dame au lieu de jouer plus lentement en roquant d'abord. Ce fameux pion f2 va lui coûter très cher et il va devoir rendre les armes juste après Manuel (2,5-0,5). Romain joue contre une Ouest-Indienne un peu spéciale et va rentrer en finale de Dame, deux Tours et Cavalier contre Dame, deux Tours et Fou. Il arrive à bien activer ses tours mais ne trouve pas le moyen de percer la structure adverse et va opter pour le partage du point après 3h de jeu (3-1). Sacha a une position compliquée. Il opte pour un échange de dame douteux laissant un pion adverse arriver sur la deuxième rangée, puis il se prend une petite tactique perdant une pièce. Il va quand même tout donner et continuer mais devra se contraindre à abandonner après 3h05 de jeu (4-1). En approchant le premier contrôle de temps, les positions sont tendues, Cédric a retourné la position et a même des menaces de mat sur le Roi adverse qui doit faire très attention. Steve après avoir été mieux dans l'ouverture, a joué une suite de coup imprécis et se retrouve sous une grosse pression adverse dans une position perdante mais qui reste compliquée. Anthony a une position égale et le capitaine adverse demande a son joueur de faire nulle pour assurer la victoire de son équipe et Anthony accepte (4,5-1,5). Steve sauve sa position grâce à un pseudo sacrifice de pièce qui lui assure la nulle en finale après 4h (5-2). Cédric joue bien mais les coups se répètent et la fatigue se fait sentir. Son adversaire arrive à gagner deux pièces pour une Tour et bien que la finale reste nulle, le challensois joue une imprécision qui va lui coûter très cher. Alors qu'il aurait pu jouer une ligne bloquant totalement la position ou lui permettant de gagner un pion si son adversaire force, il choisit une variante plus directe mais rate une fourchette qui lui fait échanger les pions au lieu de le gagner sec. Après une très longue lutte (6h30), Cédric ne peut plus tenir la position et doit abandonner (6-2).
Très bons résultats de la part de nos juniors et même si l'on aurait pu espérer un point en plus au vu des positions, le résultat reste excellent vu la difficulté du match.
(Commentaires de Cédric)

ECHALLENS II (1976) - BERNE I (2083) 4,5-3,5
===========================================
GRILLON Cédric (2034) - GSCHNITZER Adrian (2423) 0-1
VIANIN Pascal (2141) - FEJZULLAHU Afrim (2293) 0-1
PAPAUX Steve (2027) - SCHAFFNER David (2054) X
GEMELLI Romain (2065) - GAST Jonathan (2057) 1-0
COLETTA Stéphane (1928) - ARSENIE Marc (1978) 1-0
CORDEY Colin (1816) - PELLICORO Fabian (1978) X
PALMONELLA Valentin (1903) - DIJKSTRA Hedde (1947) X
PHENG Wissam (1890) - PELLICORO Nathalie (1930) 1-0

Les Challensois ont pris connaissance des résultats des autres équipes. De grosses surprises, dont les victoires des deux derniers au classement ! Les Challensois sont maintenant relégables. La reception de l’équipe bernoise, qui s’est assurée du maintien la veille, est la dernière chance pour le maintient en LNB : les challensois se doivent de remporter pour être certains de jouer en LNB l’an prochain. Un match nul les obligerait d’attendre avec anxiété les résultats des équipes de Vevey, Payerne, Soleure, Bienne et Bois Gentil !
Stéphane joue une ouverture solide et prend un avantage d'espace sur l’Ouest-Indienne adverse. Il sacrifie une qualité pour un pion et une très forte attaque. Après avoir récupéré la qualité, il a deux pions de plus et une position écrasante. Il finit par mater à l'étouffé après 2h40 (1-0). Valentin joue contre une Caro-Kann pour le moins étrange. Son adversaire le laisse pousser tranquillement à l'aile roi sans répliquer. Après 3h, dans une position supérieure, Valentin propose la nulle même s'il pouvait continuer sans trops de problèmes (1,5-0,5). Pascal joue une Nimzo-Indienne et son adversaire opte pour la variante Kasparov. La position se ferme au centre et la colonne adverse s'ouvre, laissant ainsi une attaque se monter gentiment contre le Roi du Challensois. Finalement, les cases noires et le pion d6 sont trop faibles et il va finir par tomber entraînant l'abandon du challensois après 3h20 (1,5-1,5). Cédric joue un Gambit Dame variante d'échange. Il opte pour des complications tactiques et rate un coup qui le laisse avec un pion de plus mais avec un Roi au centre. Il choisit plutôt de rentrer en finale avec une qualité contre deux pions. Malheureusement, il ne choisit pas la bonne colonne pour activer ses tours et il doit rendre une pièce contre deux pions. Cela ne suffit cependant pas et il va abandonner peu de coups après 3h30 (1,5-2,5). Colin joue une Française Rubinstein et va réussir à échanger toutes les pièces pour rentrer en finale de Tour égale. Son adversaire rate le gain et avant le premier contrôle du temps, Colin demande au capitaine s'il peut faire nul et ce dernier accepte au vu des positions des autres (2-3). Wissam joue très bien sa Défense Petrov avec les roques opposés. Il agresse très vite le roque de la bernoise. Celle-ci croit gagner un pion, mais se rend comptre trop tard que sa Tour est emprisionnée. Wissam gagne la qualité tout en conservant une très forte attaque. Il opte pour les simplifications, dont l’échange des Dames, mais semble imprécis dans ses manoeuvres et son adversaire revient tout doucement dans la partie. Cependant, après 5h40, dans une course de pions, c’est la bernoise qui commet une grosse imprécision, qui va permettre au Challensois de conclure plus vite que prévu (3-3). Steve joue bien son ouverture et rentre assez rapidement en finale supérieure. Il joue très bien jusqu'à ce qu'il oublie un plan de contre-attaque adverse permettant à son adversaire de revenir dans la partie. Il va profiter du zeitnot pour mettre la pression et pousser son adversaire à la faute lui faisant rater le gain. Il finit par se retrouver en finale Tour, Fou et pion contre Tour et Cavalier, mais il n'arrive pas à gagner car le Roi adverse est trop bien placé (3,5-3,5). Romain se doit de jouer pour gagner s'il veut assurer le maintien à l'équipe. Cependant sa position laisse à désirer. Son adversaire a une très forte attaque sur le Roi du challensois et il faut simplement qu'il concrétise. Heureusement, il se trompe de plan et finit par perdre une qualité contre un pion. La finale est très bien menée par Romain qui, malgré une position égale au début, arrive à tricoter et à créer des déséquilibres dans la position adverse. Il finit par remporter le pion h ce qui lui permet d'obtenir un pion passé et la victoire devient alors aisée après 6h30 (4,5-3,5).
Heureusement qu'Echallens a gagné : car un nul n'aurait pas été suffisant. Avec un nul, nous aurions fini à égalité avec Vevey, Bois-Gentil et Payerne, mais avec un plus mauvais départage. Nous aurions alors été neuvièmes et relégués.
Je voulais féliciter particulièrement tous les juniors qui ont formé une base solide durant cette saison et qui ont fait des performances remarquables montrant ainsi tous leurs progrès et qu'ils méritent tout à fait de jouer à ce niveau.
Pour la petite histoire, si les équipes de Soleure et de Bois Gentil Genève étaient les deux équipes relégables avant ces deux dernières rondes, ce seront en définitive Payerne et Bienne qui seront relégués l’an prochain en Première Ligue. Quel finish !
(Commentaires de Cédric)

Duratti Lindo