Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
13 novembre 2022

Championnat Suisse par Equipes

Echallens 1 descend en LNB et pousse Echallens 2 en 1ère Ligue

/media/article/NLA-Schlussrunde-22-Echallens-1.jpg
Echallens 1 (à d.)

C’était prévu, malgré beaucoup d’espoirs que nos joueurs de notre équipe fanion pouvaient porter sur eux. Il fallait un miracle de la part des challensois : gagner au moins une partie avec un gros score et espérer que les concurrents directs dans la lutte pour le maintien ne marquent pas de points. Malheureusement, un des concurrents, Nyon, a remporté à la surprise générale ses deux parties du week-end, et cela envoie directement les challensois en LNB l’année prochaine. Après 4 années en LNA, nous revoici en LNB avec la grosse envie de retrouver au plus vite l’élite suisse.

ECHALLENS I (2266) - WINTERTHOUR I (2357) 2,0-6,0
===========================================
SERMIER Guillaume (2392) - HASENOHR Benedict (2323) X
WILLEMS Niels (2369) - GEORGIADIS Nico (2603) 0-1
BUSS Ralph (2347) - BALLMANN Martin (2312) 0-1
DURATTI Lindo (2202) - KACZMARCZYK Dennis (2480) 0-1
VALLES Manuel (2359) - SCHÄRER Julian (2292) 0-1
MEYLAN André (2193) - GEORGESCU Lena (2295) X
PAHUD Cédric (2192) - BICHSEL Walter (2281) 1-0
PERREARD Nicolas (2074) - GATTENLÖHNER Seb. (2266) 0-1

La dernière double ronde en LNA est depuis toujours une ronde centralisée. Cette année, c’est le club de Zurich qui a organisé cette messe échiquéenne suisse. L’Hôtel Crowne Plaza City, qui accueille depuis plusieurs années l’Open de Noël de Zürich et dernièrement aussi une étape du tournoi qualificatif pour les Championnats Suisse Cadets, a été choisie pour accueillir les 10 équipes de la LNA. Les Challensois se sont présentés avec une équipe séduisante, mais en face, Winterthour, est quand même un gros client pour les challensois. Cependant, Winterthour a eu quelques difficultés à composer son équipe, car leur numéro 1 a annoncé la veille qu’il était malade et deux autres ténors ne pouvaient pas jouer.
Les parties ont débuté avec 15 minutes de retard, pour des raisons techniques sur la diffusion des parties en ligne. Les Challensois débutent correctement. Une Slave pour Guillaume. La variante Spielmann de la Caro-Kann où Niels échange très vite son Fou des cases blanches. Ralph prend vite l’avantage sur la Nimzo-Indienne. Lindo se trompe dans l’ordre des coups de la variante d’avance de la Défense Française et se trouve déjà en grosse difficulté. Manuel joue la variante solide sur la Défense Slave d’échange et prend un léger avantage. Une Défense Alekhine pour André, Cédric joue sa variante fianchetto Roi contre la Défense Sicilienne et Nicolas joue la Partie Italienne. Après 1h30 de jeu, il y avait déjà un gros avantage pour Ralph, mais Lindo et Nicolas souffrent énormément, surtout Nicolas qui gaffe et se retrouve avec deux pièces de moins et quelques menaces (légères) de clouage en contre partie. Après avoir tenté de compliquer la position, Nicolas abandonne sur une enfilade mortelle après 2h15 (0-1). Lindo est très mal mais cherche son salut sur des complications tactiques. Rien n’y fait, il tend la main après 3h30 (0-2). Guillaume arrive en finale de Fou de même couleur avec une structure de pions symétriques (0,5-2,5). Niels souffre contre la paire de Fous adverse. Son adversaire finit par trouver la clef pour enfoncer la défense du Challensois (0,5-3,5). Ralph ne trouve pas comment profiter de son grand avantage, et son adversaire revient tout doucement dans la partie. Manuel a un bel avantage. Malheureusement il gaffe et perd deux pions. André échange beaucoup de pièces et se retrouve avec une Dame et Fou contre Dame et Cavalier. Cédric a une Tour sur la huitième rangée et ses pièces menacent de gagner un pion. Passé le premier contrôle de temps, André fait nul (1-4), Manuel abandonne après 4h15 (1-5), Cédric arrive à amener son pion à promotion (2-5) et Ralph est dépité car sa position s’est totalement retournée (2-6).
Défaite lourde au vu de certaines positions. Mais de toute manière, avec la victoire de Nyon sur Réti, les Challensois sont certains de rétrograder en LNB l’an prochain.
(Commentaires de Lindo)

ECHALLENS I (2254) - WOLLISHOFEN I (2281) 4,5-3,5
===========================================
SERMIER Guillaume (2392) - PRUSIKIN Michael (2533) X
MEYLAN André (2193) - MOOR Roger (2392) X
WILLEMS Niels (2369) - FEND Jürgen (2266) 1-0
DURATTI Lindo (2202) - MOOR Olivier (2317) 1-0
VALLES Manuel (2359) - HOCHSTRASSER Michael (2345) X
PERREARD Nicolas (2074) - FREY Fabian (2116) 0-1
PAHUD Cédric (2192) - SCHMIDBAUER Frank (2080) 1-0
? - STYSIAK Szymon (2200) 0-1F

Après avoir passé une très belle soirée entre francophones, la rencontre contre Wollishofen débute de la plus mauvaise des manières. La veille au soir, Ralph reçoit un coup de fil et doit obligatoirement se rendre chez lui pour des raisons familiales. Le lendemain matin, pendant le petit-déjeuner, juste à côté de Lindo, Manuel, Nicolas et Valérie, le grand maître genevois Sokolov s’effondre sur la table et perd connaissance. Après que les Challensois lui ont prodigué les premiers soins et appelé l’ambulance et que les ambulanciers ont pris la relève, Nicolas s’est senti trop émotif par les événements et déclare forfait pour son match.
Les parties de la dernière ronde débutent à 11h. Si les Challensois commencent avec 6 joueurs (0-2), les Genevois ont déclaré 3 forfaits d’échiquier et sur un échiquier les deux joueurs se sont accordés au partage des points, ainsi le joueur genevois pouvait rentrer avec la voiture qui ramène Sokolov en France. De plus, 3 joueurs de l’équipe de Winterthour n’étaient pas encore présents, et leur grand maître Giorgiagis est même arrivé avec 35 minutes de retard car il croyait que la rencontre débutait à 12h30 …
Guillaume joue une Partie Catalane. Son adversaire n’était pas très motivé et la partie s’est conclue par une nulle après 1h45 et 30 coups joués (0,5-2,5). Sur les 5 autres échiquiers, par contre, il y avait le feu sur les échiquiers. Une Partie Anglaise contre André et le Challensois se retrouve avec un pion isolé au centre. Niels joue aussi une Partie Anglaise et développe normalement ses pièces. Lindo tente la Stahlberg sur la Gambit Dame d’échange. Manuel joue aussi une Partie Catalane, et Cédric joue contre une Philidor, où les Noirs acceptent d’être déroqués après l’échange des Dames. Après 3h de jeu, les Challensois pouvaient rêver d’une remontada ! Lindo profite d’une imprécision adverse pour prendre un gros avantage. Cédric place deux pointes tactiques qui gagnent la qualité. Niels est très mal, avec des pièces adverses braquées sur son Roi. Mais son adversaire va compromettre sa position en zeitnot du premier contrôle de temps et Niels finit par gagner la qualité. Manuel entre en finale de Tour avec égalité de pions, et André entre aussi en finale de Tour avec un pion de moins. Lindo mate son adversaire (1,5-2,5). Niels remporte sa partie (2,5-2,5) et Cédric ramène aussi sa victoire (3,5-2,5). En moins de 10 minutes, les Challensois ont renversé le score ! Les deux finales de Tours vont être longuement disputées. Manuel, malgré quelques tentatives de déséquilibrer la position, ne peut éviter la nulle (4-3) après 5h30. André se défend comme un lion et trouve la simplification pour arracher la nulle après 5h40 (4,5-3,5).
Une très belle victoire. L’honneur est sauf. L’équipe va être reléguée en LNB l’an prochain, et l’équipe 2, qui avait réussi à se maintenir en LNB, va être rétrogradée en première ligue.
(Commentaires de Lindo)

Duratti Lindo