Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
26 avril 2015

Championnat Suisse par Equipes

Journée exceptionnelle pour les équipes challensoises

/media/article/CSE-2015-R3.jpg
Echallens 1 contre SW Bern 1.

5 victoires et 1 match nul sur les 6 rencontres de nos équipes! Quel week-end! Et surtout pour notre équipe fanion: après avoir battu les champions en titre à la ronde 1, elle s'offre en effet deux nouvelles victoires face à deux candidats directs dans la lutte pour le maintien. L'avenir est serein maintenant pour notre équipe 1. L'équipe 2 prend un bon nul face aux favoris du groupe et les autres équipes sont bien placées pour rejoindre chacune leurs objectifs du début de saison.

La salle de culte de l'Eglise évangélique d'Echallens a accueilli samedi toutes les rencontres des équipes challensoises. Si l'équipe 1 a commencé son match à 12h30, les autres équipes ont pu apprécier les parties en cours avant de débuter les leurs vers 14h00.
Bilan du week-end: exceptionnel, avec l'équipe fanion qui remporte ses deux matchs de la première double ronde face à des adversaires directs dans la lutte pour le maintien, et toutes les autres équipes ont gagné, sauf la 2 qui a fait match nul. Bilan comptable: 5 victoires pour 1 nulle !

ECHALLENS I (2284) - NEUCHATEL I (2260) 6,0-2,0
===========================================
GHEORGHIU Florin (2363) - SERMIER Guillaume (2410) X
COLMENARES Aurelio (2375) - FEJZULLAHU Afrim (2320) X
VALLES Manuel (2317) - ERMENI Avni (2308) 1-0
BOTTA Gabriele (2296) - BEX Pierre-Alain (2240) 1-0
ELEZI Egzon (2264) - PREISSMANN Emmanuel (2296) X
VIANIN Pascal (2230) - LIENHARD Alex (2211) 1-0
MEYLAN André (2219) - BERSET Philippe (2160) X
AMBROSINI Nicola (2211) - STOERI Laura (2131) 1-0

La première double ronde (sur les trois prévues au calendrier) est déjà fatidique dans la lutte pour le maintien. Les joueurs ont compris l'importance des deux matchs et ont presque tous répondu présents: par rapport à la première ronde, seuls deux changements ont eu lieu, et Egzon a pu prendre congé pour jouer la ronde de samedi aussi. Pas de grosses surprises du côté neuchâtelois: seul Kolly manquait à l'appel.
Florin joue tranquillement face au maître français Sermier. Egzon, André et Nicola préfèrent les grandes lignes tranquilles. La partie d'Aurelio est une Svechnikov, Gabriele se lance dans un gambit avec les Noirs et Pascal doit faire face à une Attaque Max-Lange. Manuel s'attendait à un gambit de son adversaire, et avant d'en lui laisser le temps, il se développe confortablement et au moment où le Neuchâtelois se décide de sacrifier un pion, il est déjà trop tard. Gabriele sacrifie une pièce mais intervertit deux coups dans son attaque et doit être très précis s'il veut pouvoir conserver les menaces sur le Roi adverse au centre. Après 2h de jeu, les Challensois étaient globalement mieux. Manuel a un bon pion de plus, Gabriele une forte attaque mais toujours avec une pièce de moins, André a mis la pression sur le roque adverse, Nicola a lancé ses pions sur le Roi, Aurelio a pris un léger ascendant sur un jeu passif de Fejzullahu. Seul Pascal souffrait en voyant toutes les pièces adverses converger sur son roque, mais son adversaire sacrifie une qualité en espérant récupérer un Cavalier enfermé... Tout se décante à la troisième heure de jeu. Manuel, dans une position gagnante, gagne au temps (1-0). Pascal, avec une qualité de plus, se voit offrir une Tour sur une découverte (2-0), l'attaque de Gabriele est trop forte (3-0) et Florin fait nulle (3,5-0,5). Avant le premier contrôle de temps, Nicola offre une magnifique victoire à l'équipe (4,5-0,5), tandis qu'André, malgré une position supérieure, ne peut l'emporter (5-1). Egzon avait sacrifié une pièce pour deux pions, et face à un jeu très passif de Preissmann, il arrive à les pousser et regagner sa pièce, mais la nulle est conclue pour éviter une longue finale (5,5-1,5). De même pour Aurelio, dans une position supérieure, son adversaire sacrifie une pièce et arrive à se créer du contre-jeu pour forcer la nulle (6-2).
Très belle démonstration challensoise qui, avec cette victoire, se place dans de bonnes conditions dans l'optique du maintien.
(Résumé de Lindo)

SCHWARZ-WEISS BERN I (2298) - ECHALLENS I (2278) 3,5-4,5
===========================================
KLAUSER Markus (2398) - GHEORGHIU Florin (2363) X
KESSLER Luca (2346) - COLMENARES Aurelio (2375) X
BUHMANN Rainer (2582) - VALLES Manuel (2317) 1-0
KAPPELER Kaspar (2257) - BOTTA Gabriele (2296) 0-1
SCHIENDORFER Florian (2196) - ELEZI Egzon (2264) X
THALER Matthias (2207) - VIANIN Pascal (2230) X
SALZGEBER Frank (2210) - MEYLAN André (2219) 0-1
REGEZ Markus (2191) - PAHUD Cédric (2159) X

Pour le second jour de la première double ronde, Schwarz-Weiss a aligné une très forte équipe pour contrer les Challensois. Ils le doivent évidemment, étant derniers avec 0 point et surtout parce que les Challensois ont déjà remporté deux confrontations directes.
Les débuts des parties n'étaient pas très favorables aux Challensois. Florin doit défendre, Aurelio gaffe mais heureusement que son adversaire ne voit pas non plus la pointe tactique qui lui aurait permis de gagner un pion. Manuel, face au grand maître allemand Buhmann, joue sur le terrain favori de son adversaire. Heureusement que Gabriele et André semblent prendre l'ascendant. Cédric gagne un pion, mais l'initiative est passée à son adversaire. Pour Egzon et Pascal, les positions sont encore à définir. Après 3h de jeu, la position de Manuel s'écroule tactiquement (1-0). Gabriele a une qualité pour un pion, André accroît tout doucement son avantage. Une demi-heure après, Aurelio et Florin font nulle (2-1). Après 4h10, Cédric entre dans une finale de Tour et Fous de couleurs opposées (2,5-1,5). Après l'échange des Dames, la finale avec la qualité de plus est gagnante pour André (2,5-2,5). Il faut s'armer de patience et de grosse résistance à la tension pour voir terminer les trois derniers match. Après 5h15, en finale avec une qualité de moins, l'adversaire de Gabriele finit par abandonner (2,5-3,5). Pascal entre dans une position nettement inférieure, et Egzon obtient un jeu très intéressant de pièces légères. Cependant, Egzon choisit d'échanger et entre en finale de Dame et Fou contre Dame et Cavalier. Après près de 6h de jeu, l'adversaire de Pascal propose nulle (3-4). Juste après, son coéquipier propose nulle à Egzon (3,5-4,5), laquelle apporte la victoire à Echallens.
Excellente victoire, issue d'un âpre combat de nos joueurs qui ont réussi à maintenir la tête froide dans les moments cruciaux du match. Le maintien en LNA est pratiquement assuré.
(Résumé de Lindo)

ECHALLENS II (2067) - VEVEY I (2108) 4,0-4,0
===========================================
CARRE Sylvain (2159) - JACOT Laurent (2171) X
DURATTI Lindo (2252) - POMINI Aurélien (2167) 0-1
MURATI Shkelzen (2102) - BOOG Alexandre (2312) 1-0
STEENHUIS Jan (2100) - BURNIER David (2307) 0-1
EMINI Emin (2064) - BIGLER David (1968) 1-0
LOPEZ Manuel (2046) - ZUODAR Lucio (1980) X
CORDEY Loïc (1908) - MONTOYA Inigo (1995) 0-1
ROUSSEY Quentin (1906) - ZINGG Daniel (1960) 1-0

Match difficile en perspective face à une équipe qui vient d'être reléguée de la LNB. Si les Challensois n'ont pas pu encore aligner leur meilleure équipe, c'est le contraire du côté veveysan. Et c'est une petite surprise que Vevey a réservé aux Challensois: leurs deux meilleurs joueurs ont été alignés aux échiquiers 3 et 4, face à Shkelzen et Jan. Les débuts des parties n'étaient pas prometteurs pour les Challensois. Lindo se fourvoie dans son ouverture. Jan, arrivé avec 25 minutes de retard, sacrifie la qualité pour du jeu. Shkelzen joue vite et entre dans un milieu de jeu avec les mauvaises pièces. Loïc semble aussi se perdre dans son Gambit Dame. Si Emin, Manuel et Quentin ont des positions équilibrées, Sylvain quant à lui arrive à gagner un pion avec son Début de Londres. En moins de 2 heures de jeu, Loïc gaffe et perd sa Dame (0-1), tandis que l'adversaire de Shkelzen, dans une position gagnante, gaffe aussi et perd une pièce sur une attaque double (1-1). Manuel entre dans une finale nulle (1,5-1,5). Emin profite de la faiblesse de la huitième rangée pour mettre la pression et finit par gagner une pièce après 3 heures de jeu (2,5-1,5). Peu après, c'est Jan qui ne peut plus tenir sa position (2,5-2,5). Avant le premier contrôle de temps, Sylvain reperd son pion et ne peut que signer la nulle (3-3). Mais Quentin, dans une finale de Dames égale, parvient à échanger les Dames et gagne la finale de pions (4-3). Après 4h30 de jeu, Lindo, dans une finale inférieure, se met en zugzwang (4-4).
Dommage, mais l'équipe a su prendre l'ascendant sur un candidat à la promotion.
(Résumé de Lindo)

ECHALLENS III (1868) - AMATEURS II (1751) 5,0-1,0
===========================================
MONTHOUX Steve (2006) - DURAND Alexis (1723) X
GRILLON Cédric (1974) - FULPUIS Bertrand (1962) 1-0
MESOT Christian (1836) - SCHAERER Marie-Anne (1762) 1-0
DOUDIN Alain-Christophe (1869) - BOUILLOUX Jordan (1728) X
STEINER Michel (1761) - PARANT Pierre-Yves (1580) 1-0
JAQUIER Daniel (1761) - ? 1-0F

Après la déconvenue à la première ronde face à Prilly, les Challensois devaient se refaire une santé face à une équipe genevoise décimée et qui ne s'est présentée qu'avec cinq éléments (1-0).
Michel se débarrasse du plus faible joueur adverse en 1h45 de jeu (2-0). Christian, qui se lance dans l'attaque Nimzovich de la Défense Française, gagne une pièce et l'emporte sans peine (3-0). En voyant les parties restantes très mal engagées, et en ayant une position plutôt inférieure, Steve préfère faire nulle (3,5-0,5) pour assurer la victoire d'équipe. Mais c'est sans compter sur la bonne défense d'Alain-Christophe (4-1), et surtout, de Cédric qui retourne une position totalement perdue (5-1).
Très bonne victoire mais le chemin vers le maintien est encore long.
(Résumé de Lindo)

ECHALLENS IV (1769) - PAYERNE III (1607) 3,5-2,5
===========================================
PARATTE Laurent (1787) - STIJVE Theo (1831) 0-1
PETIT Jean-Gabriel (1880) - BUECHE Lucas (1618) X
LESNIAK Julien (1789) - CHARIATTE Cyril (1606) 1-0
BUFFAT Pierre-André (1720) - OVERNEY Alain (1577) 1-0
GIRARDET Julien (1740) - BERGER Guillaume (1587) X
BARDIN Christian (1700) - OVERNEY Alodie (1421) X

À l'occasion de cette deuxième ronde nous étions opposés à Payerne 3 et nous partions favoris au vu des points Elo. De plus, une victoire nous assurait pratiquement du maintien. Mais rien ne fut simple.
Laurent est opposé à un jeune en pleine progression et choisit une partie du Pion-Dame. Jean-Gabriel joue son Gambit Letton mais joue très vite (son adversaire également) et perd rapidement un pion et est contraint d'échanger les pièces, sa position est rapidement perdante mais parvient à reprendre son pion puis doit le redonner. La finale est nulle et elle est signée après 1h30 de jeu et environ 50 coups joués (0,5-0,5). Julien fait face à une Défense Russe et se trouve rapidement mieux et glane un pion. Pierre-André fait face au système Réti et la position est tactique et indécise. Julien G. fait face à la défense Pirc et gagne rapidement une qualité. Christian répond e5 à e4 et la position est très égale. Après 3 heures de jeu, Pierre-André complique le jeu et son adversaire ne voit pas toutes les menaces et rend les armes (1.5-0.5). Laurent laisse la Dame prendre b2 en croyant pouvoir récupérer son pion et avoir du contre-jeu. Malheureusement, son jeune adversaire joue les coups justes et Laurent doit abandonner (1,5-1,5). Après 4 heures, Julien G. se retrouve avec Tour et deux pions contre deux pièces lègères et un autre pion. Cette position est archi-nulle (2-2). Christian fait également nulle sans trouver le gain contre la jeune joueuse de Payerne (2,5-2,5). Reste donc la partie de Julien L., lequel avec deux pions de plus parvient à conclure après 5 heures d'un combat de haute lutte (3,5-2,5).
Belle victoire qui aurait pu être plus nette mais très importante pour la suite de la saison.
(Résumé de Julien L.)

ECHALLENS V (1599) - ECOLE ECHECS I (1572) 4,0-2,0
===========================================
PERREARD Nicolas (1594) - MEYER Matthew (1669) 0-1
CORDEY Colin (1631) - JARAI Csenge (1602) 1-0
KESSELRING René (1639) - FREI Tiziano (1586) 0-1
kühn Lukas (1645) - PECORINI Angie (1578) 1-0
RECORDON Patrick (1614) - VILLANYI Alexia (1424) 1-0
CORDEY Michel (1473) - KOSTOV Denjan (n.c.) 1-0

Match difficile en perspective pour les Challensois, face aux pousses genevoises (12 ans de moyenne d'âge).
Nicolas perd pied très vite et s'incline après seulement 1 heure de jeu (0-1). Michel a une position perdante. Il sacrifie une pièce pour quelques échecs, et c'est son adversaire qui patauge et finit par donner sa Dame et se fait mater (1-1). Patrick commence par son Début Larsen et gagne un pion sec. Matériel qui a été converti sans coup férir (2-1). Lukas aussi n'a aucun problème à se défaire de la petite Pecorini (3-1). René, dans une bonne position, cafouille et laisse passer l'avantage dans l'autre camp. Son jeune adversaire montre ses compétences tactiques à conclure la partie (3-2). Tout repose sur Colin. Dans une position très tactique, il gagne la Dame pour Tour et Fou. Rien n'est encore fait, mais avec un jeu très mûr, il convertit son avantage matériel en une très belle victoire (4-2).
Dans l'optique de la promotion, cette victoire est plus que précieuse.
(Résumé de Lindo)

Duratti Lindo