Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
11 octobre 2015

Championnat Suisse par Equipes

Une belle 7e place pour Echallens 1

/media/article/CSE2015-R9.JPG
Echallens (à d.) contre Wollishofen.

Avec le maintien en LNA assuré, l'équipe fanion est allée disputer les deux dernières rondes à Riehen pour savoir à quelle place elle finira la saison. Après un excellent nul face à la forte équipe de Winterthur, la défaite contre les Zürichois de Wollishofen relègue les Challensois à la septième place (sur dix équipes).

ECHALLENS I (2249) - WINTERTHUR I (2411) 4,0-4,0
===========================================
GHEORGHIU Florin (2380) - GEORGIADIS Nico (2495) X
VALLES Manuel (2321) - JUSSUPOW Arthur (2595) 0-1
BOTTA Gabriele (2345) - JENNI Florian (2429) X
DURATTI Lindo (2202) - KACZAMARCZYK Dennis (2421) 1-0
VIANIN Pascal (2225) - BALLMANN Martin (2399) 0-1
CARRE Sylvain (2158) - SCHIENDORFER Emmanuel (2341) X
MEYLAN André (2197) - HUSS Andreas (2344) X
PAHUD Cédric (2167) - SCHÄRER Julian (2266) 1-0

Début du week-end un peu mouvementé pour les Challensois. Si le groupe de Pierre, André, Lindo, Manuel et Cédric est parti avec 15 minutes de retard sur le planning direction Bâle, l'autre groupe avec Pascal, Sylvain et Florin a quitté Bussigny avec 20 minutes de retard, mais sans Gabriele qui n'était pas présent et était injoignable. Heureusement qu'après son réveil, il s'est aperçu des appels matinaux du capitaine et qu'il s'est dépêché pour prendre le premier train pour Riehen. En fin de compte, Gabriele, parti avec plus de deux heures de retard sur le planning, a fini par arriver au local de jeu … avant la petite compagnie, bloquée par des accidents sur l'autoroute à l'entrée de Bâle. Fort heureusement, plusieurs équipes étaient concernées par cet accident et le responsable du tournoi a décalé d'une demi-heure le début des parties. Les Challensois sont arrivés avec 20 minutes de retard par rapport à l'heure initialement prévue et ont pu débuter leurs parties à 13h30 dans la grande salle des réceptions de l'hôtel Landgasthof de Riehen, où toutes les équipes étaient réunies pour cette dernière grande messe du championnat suisse par équipes.

L'équipe de Winterthur était presque au complet. Florin joue contre le meilleur junior suisse, le maître Georgiadis qui a aussi deux normes de grand-maître. Manuel et Gabriele font face à deux grands-maîtres, tandis que Pascal et André ont hérité des deux maîtres suisses Ballmann et Huss. Lindo joue tranquillement et Sylvain échange les Dames et d'autres pièces très vite. Cédric est agressé très vite. Au bout d'1h de jeu, Cédric et Manuel avaient un pion de plus: si pour Manuel la position était trop fermée et les Cavaliers adverses piquaient sur ses faiblesses, pour Cédric, une suite passive de son adversaire donne au Challensois un grand avantage. Après 2h, Gabriele trouve une suite qui sort avec une bonne qualité de plus. Lindo doit faire très attention, car l'attaque sur son roque est dangereuse. Sur les échiquiers d'André et de Florin, les positions étaient égales. Pour Pascal, tout doucement la position devient très tactique, et Cédric augmente son avantage petit à petit. Après 3h10, coup de théâtre: le téléphone mobile de Florin sonne ! Ce serait match perdu pour le grand-maître challensois, mais le capitaine adverse et son adversaire font preuve d'une grande sportivité et acceptent que la partie continue. Sur ce, les deux joueurs préfèrent partager le point (0,5-0,5). Juste après, André fait nulle (1-1). Lindo profite d'une inattention adverse pour gagner une qualité en trois coups. Gabriele, n'arrive pas à concrétiser sa qualité de plus (1,5-1,5) et Pascal, en grand zeitnot, dans une position très tactique, perd pied et finit par gaffer (1,5-2,5). Juste avant le premier contrôle de temps, Cédric place une attaque de mat (2,5-2,5). Passé le premier contrôle de temps, Lindo a une bonne qualité de plus et simplifie au mieux la position. Manuel a un petit avantage, mais préfère échanger les Dames et entre dans une finale égale. Sylvain est en finale de Tour et pions et tente de garder la position fermée. Après 5h de jeu, Lindo réussit enfin à faire capituler son adversaire (3,5-2,5). Manuel commet l'irréparable et provoque la création d'un fort pion passé adverse. Il cède les armes après 5h50 (3,5-3,5). L'adversaire de Sylvain tente le tout pour le tout, mais le Challensois pare les dernières menaces et arrive à arracher la nulle (4-4).
Très bon nul sur le papier, au vu de la force des adversaires : minimum 100 Elo de différence de plus par échiquier ! Mais nulle un peu amère, car les Challensois ont senti que la victoire était à leur portée.
La soirée s'est poursuivie au restaurant, où tous les joueurs étaient invités au traditionnel banquet de fin de saison. Après les festivités, la petite troupe a pris la direction de Mulhouse pour aller se loger.

WOLLISHOFEN I (2338) - ECHALLENS I (2249) 4,5-3,5
===========================================
PRUSIKIN Michael (2543) - GHEORGHIU Florin (2380) X
MOOR Roger (2407) - VALLES Manuel (2321) 0-1
HOCHSTRASSE Michael (2327) - BOTTA Gabriele (2345) 0-1
MOOR Olivier (2292) - VIANIN Pascal (2225) 1-0
GÄHLER Marco (2330) - DURATTI Lindo(2202) 1-0
MÄSER Fabian (2332) - CARRE Sylvain (2158) 1-0
FEND Jürgen (2265) - MEYLAN André (2197) X
GOOD Daniel (2210) - PAHUD Cédric (2167) X

Après une très bonne nuit de sommeil et un petit déjeuner copieux, les Challensois sont retournés au Landgasthof de Riehen pour jouer leur dernière ronde. En face, les adversaires sont les Zürichois de Wollishofen, qui avaient assuré leur maintien la veille en écrasant les Neuchâtelois.
Florin et Pascal sont à l'aise dans les variantes de leurs adversaires. Manuel prend très vite un bon avantage au centre. Gabriele et André se développent tranquillement, tandis que Lindo, Cédric et Sylvain ont de suite des positions à double tranchant. Incroyable, mais les parties se sont très vite décantées. En moins de 2h de jeu, Gabriele avait pris l'ascendant et son adversaire gaffe (0-1). Juste après, Manuel avait porté l'estocade en amenant ses tours sur le roque adverse avant même que son adversaire ait pu développer son aile-Dame (0-2). Florin avait gaffé et perdu un pion. Mais un jeu très actif met les pièces adverses dans une position très défensive (0,5-2,5). Cédric fait nulle juste après (1-3). En moins d'une demi-heure, quatre parties sont terminées, des quatre échiquiers restants, Pascal, Lindo et Sylvain étaient perdants. Seul André avait la possibilité de gagner. En 5 minutes, avant la troisième heure de jeu, Sylvain (2-3), Lindo (3-3) et Pascal (4-3) jettent l'éponge. André peut gagner un pion de plusieurs manières, mais son choix s'est malheureusement porté sur une variante qui laisse son adversaire échanger les pièces dangereuses et récupérer le pion de retard. Après 3h15, ne voyant plus comment trouver du jeu, André propose la nulle (4,5-3,5).
Défaite un peu amère, mais qui ne ternit en rien l'excellente saison de l'équipe fanion. Un grand merci et toutes les félicitations aux joueurs de l'équipe fanion pour avoir porté très haut les couleurs d'Echallens. Dans les coulisses, les hauts responsables de la Fédération et les présidents des quatre grands clubs suisses ont largement commenté l'excellente saison des amateurs challensois !

Duratti Lindo