Pièces d'échecs
Echallens chess club association créée en 1995  
28 novembre 2015

Championnat Suisse Junior par Equipes

Bon début de l'équipe fanion junior

/media/article/Catsiapis-Cordey-2015.jpg
Yiannis et Loïc

L'équipe première d'Echallens juniors débute sa campagne de la défense de son titre de champion suisse contre Payerne. C'est à l'Aula du Collège des Trois Sapins, en compagnie des équipes qui disputaient le début de la Coupe Léman Juniors, que les matchs ont démarré. Echallens s'en sort très bien, avec une belle victoire.

ECHALLENS JI (2022) - PAYERNE JI (2015) 2,5-1,5
===========================================
POMINI Aurélien (2295) - DURUZ Noé (2142) 0-1
CATSIAPIS Yiannis (2004) - OVERNEY Luca (1991) 1-0
CORDEY Loïc (1950) - MEGRET Jean (1963) X
WILLIAMS Johann (1838) - HOFMANN Colin (1964) 1-0

Match équilibré entre deux équipes qui se connaissent parfaitement bien. Aurélien doit affronter le capitaine adverse, qui est aussi sa bête noire. Le début choisi par le Challensois n'a pas effrayé le Payernois, lequel calmement égalise et prend un léger ascendant en milieu de partie. Les adversaires de Yiannis et de Johann optent pour les roques opposés et la course aux pions est lancée. Loïc n'obtient rien après l'ouverture et doit se résigner à signer la nulle après 1h30 de jeu (0,5-0,5). Les parties prennent une tournure très tactique. À trop vouloir garder ses pièces, Aurélien perd un pion et son adversaire ne se fait pas prier pour tout échanger. Johann a réussi en premier à mettre en danger le roque adverse et sa batterie Tours+Dame devient très dangereuse. Yiannis sacrifie la qualité pour affaiblir la défense du Roi adverse et se créer un fort pion passé. Après 2h25 de jeu, Aurélien entre en finale avec un pion de moins (0,5-1,5). À court de temps et dans une position inférieure, l'adversaire de Johann ne trouve pas de défense : après deux échanges, il se fait prendre son Roi et sa Dame en enfilade (1,5-1,5). Pour Yiannis, son attaque était tout aussi irrésistible (2,5-1,5).
Excellente victoire. Espérons maintenant que la suite du championnat puisse être tout aussi aisée sur la question de la disponibilité des joueurs.

Duratti Lindo